L'organisation Todt

Auxilieres todt
Female signal aides (so called Blitzmädel = lightning gals) of the Organisation Todt (OT).
Fritz Todt
Imgf

L'organisation Todt.

L’Organisation Todt (OT en abrégé) était un groupe de génie civil et militaire de l'Allemagne nationale-socialiste. Elle portait le nom de celui qui a été son fondateur et son dirigeant jusqu'en 1942, Fritz Todt, un ingénieur et une figure importante du nazisme, en tant que mandataire général pour la régulation de l'industrie du bâtiment (Generalbevollmächtigter für die Regelung der Bauwirtschaft). L'Organisation a été chargée de la réalisation d'un grand nombre de projets de construction, dans les domaines civil et militaire, tant en Allemagne, durant la période qui a précédé la Seconde Guerre mondiale et pendant celle-ci, que dans les pays d'Europe sous domination nazie, de la France à la Russie. Presque toutes les grandes opérations de génie civil durant la guerre ont été réalisées par l’Organisation, dont des usines d'armement, des bases de sous-marins et des lignes de fortifications, comme le mur de l'Atlantique ou la ligne Gustave.

Au cours de la guerre, l'OT n'a compté qu'un petit nombre de cadres, conseillers techniques et architectes, mais a employé un nombre considérable de travailleurs étrangers (1 400 000 en 1944), essentiellement par le travail forcé, ou dans le cadre du STO géré par Fritz Sauckel.

Source wikipedia

Die Organisation Todt (OT kurz) war eine zivile und militärische Gruppe von NS-Deutschland. Es trug den Namen einer, der bis 1942 seine Gründer und Führer war, Fritz Todt, ein Ingenieur und eine wichtige Figur des Nazismus, als Generalvertreter für die Regelung der Bauwirtschaft (Generalbevollmächtigter für sterben Regelung der Bauwirtschaft). Die Organisation war verantwortlich für die Realisierung einer Vielzahl von Bauprojekten in der zivilen und militärischen, wie in Deutschland, in der Zeit vor dem Zweiten Weltkrieg und während es, dass in den Ländern, Europa unter der Nazi-Herrschaft, von Frankreich bis Russland. Fast alle großen Tiefbauoperationen während des Krieges wurden von der Organisation durchgeführt, einschließlich Waffenfabriken, U-Boot-Basen und Befestigungslinien, wie den Atlantikwall oder die Gustav-Linie.
Während des Krieges hat sich die OT eine kleine Anzahl von Führungskräften, technischen Beratern und Architekten gezählt, aber eine beträchtliche Zahl der ausländischen Arbeitnehmer beschäftigt (1,4 Millionen im Jahr 1944), vor allem durch Zwangsarbeit oder unter der Leitung von STO Fritz Sauckel.
Quelle wikipedia

The Todt Organization (OT for short) was a civil and military group of National Socialist Germany. It bore the name of one who was its founder and leader until 1942, Fritz Todt, an engineer and an important figure of Nazism, as a general agent for the regulation of the building industry (Generalbevollmächtigter für die Regelung der Bauwirtschaft). The organization was responsible for the realization of a large number of construction projects in the civil and military, as in Germany, during the period before the Second World War and during it, that in countries Europe under Nazi domination, from France to Russia. Almost all major civil engineering operations during the war were carried out by the Organization, including weapons factories, submarine bases and fortification lines, such as the Atlantic Wall or the Gustav Line.
During the war, the OT has counted a small number of executives, technical consultants and architects, but employed a considerable number of foreign workers (1.4 million in 1944), mainly through forced labor, or under the STO managed by Fritz Sauckel.
source wikipedia

L’Organisation Todt (OT en abrégé) était un groupe de génie civil et militaire de l'Allemagne nationale-socialiste. Elle portait le nom de celui qui a été son fondateur et son dirigeant jusqu'en 1942, Fritz Todt, un ingénieur et une figure importante du nazisme, en tant que mandataire général pour la régulation de l'industrie du bâtiment (Generalbevollmächtigter für die Regelung der Bauwirtschaft). L'Organisation a été chargée de la réalisation d'un grand nombre de projets de construction, dans les domaines civil et militaire, tant en Allemagne, durant la période qui a précédé la Seconde Guerre mondiale et pendant celle-ci, que dans les pays d'Europe sous domination nazie, de la France à la Russie. Presque toutes les grandes opérations de génie civil durant la guerre ont été réalisées par l’Organisation, dont des usines d'armement, des bases de sous-marins et des lignes de fortifications, comme le mur de l'Atlantique ou la ligne Gustave.

Au cours de la guerre, l'OT n'a compté qu'un petit nombre de cadres, conseillers techniques et architectes, mais a employé un nombre considérable de travailleurs étrangers (1 400 000 en 1944), essentiellement par le travail forcé, ou dans le cadre du STO géré par Fritz Sauckel.

Source wikipedia

Die Organisation Todt (OT kurz) war eine zivile und militärische Gruppe von NS-Deutschland. Es trug den Namen einer, der bis 1942 seine Gründer und Führer war, Fritz Todt, ein Ingenieur und eine wichtige Figur des Nazismus, als Generalvertreter für die Regelung der Bauwirtschaft (Generalbevollmächtigter für sterben Regelung der Bauwirtschaft). Die Organisation war verantwortlich für die Realisierung einer Vielzahl von Bauprojekten in der zivilen und militärischen, wie in Deutschland, in der Zeit vor dem Zweiten Weltkrieg und während es, dass in den Ländern, Europa unter der Nazi-Herrschaft, von Frankreich bis Russland. Fast alle großen Tiefbauoperationen während des Krieges wurden von der Organisation durchgeführt, einschließlich Waffenfabriken, U-Boot-Basen und Befestigungslinien, wie den Atlantikwall oder die Gustav-Linie.
Während des Krieges hat sich die OT eine kleine Anzahl von Führungskräften, technischen Beratern und Architekten gezählt, aber eine beträchtliche Zahl der ausländischen Arbeitnehmer beschäftigt (1,4 Millionen im Jahr 1944), vor allem durch Zwangsarbeit oder unter der Leitung von STO Fritz Sauckel.
Quelle wikipedia

The Todt Organization (OT for short) was a civil and military group of National Socialist Germany. It bore the name of one who was its founder and leader until 1942, Fritz Todt, an engineer and an important figure of Nazism, as a general agent for the regulation of the building industry (Generalbevollmächtigter für die Regelung der Bauwirtschaft). The organization was responsible for the realization of a large number of construction projects in the civil and military, as in Germany, during the period before the Second World War and during it, that in countries Europe under Nazi domination, from France to Russia. Almost all major civil engineering operations during the war were carried out by the Organization, including weapons factories, submarine bases and fortification lines, such as the Atlantic Wall or the Gustav Line.
During the war, the OT has counted a small number of executives, technical consultants and architects, but employed a considerable number of foreign workers (1.4 million in 1944), mainly through forced labor, or under the STO managed by Fritz Sauckel.
source wikipedia

Ot dienstbuch 1

Unités administratives (Einsatzgruppen)

Territoires allemands et étrangers

  • OT-Einsatzgruppe Italien

  • OT-Einsatzgruppe Ost (Kiev)

  • OT-Einsatzgruppe Reich (Berlin)

  • OT-Einsatzgruppe Südost (Belgrade)

  • OT-Einsatzgruppe West (Paris)

  • OT-Einsatzgruppe Wiking (Oslo)

  • OT-Einsatzgruppe Russland Nord (Tallinn)

Allemagne

346 001
Todtgr10

infos sur l'organisation Todt - source wikipédia

En 1938, Fritz Todt fonde l'Organisation Todt comme un consortium regroupant les bureaux administratifs qu'il a créés tout au long du projet Autobahn, les compagnies privées sous-traitantes (source de la majeure partie de l'expérience en ingénierie de l'Organisation) et il s'appuie sur le Service du travail du Reich comme source de main d'œuvre. Il est nommé par Hitler : « chef du Bureau central pour la technique » à la direction du parti nazi (Leiter des Hauptamts für Technik in der Reichsleitung der NSDAP) et « mandataire général pour le règlement de l'Économie du bâtiment » (Generalbevollmächtigter für die Regelung der Bauwirtschaft). Il se voit de la sorte accorder de très grands pouvoirs, et n'a ainsi pas à rendre de comptes aux ministres du Reich, ce contre l'avis de Hermann Göring.

L'investissement dans les projets civils est considérablement réduit : entre 1939 et 1943, contrairement à la période 1933-1938, moins de 1 000 km d'autoroutes sont construits ; tous les efforts se concentrent sur les projets militaires, le plus important d'entre eux étant la ligne Siegfried, construite face à la ligne Maginot et avec un objet identique.

C'est dans ce cadre que Todt est nommé ministre de l'Armement et des Munitions (Reichminister für Bewaffnung und Munition) en 1940. En 1941, Todt et son Organisation sont chargés d'un projet encore plus vaste : la construction du mur de l'Atlantique, une ligne de fortifications qui doit protéger les côtes de la France occupée, de la Belgique, des Pays-Bas, du Danemark et de la Norvège. À ce projet vient s'ajouter la fortification des îles Anglo-Normandes, occupées par les armées allemandes depuis le 30 juin 1940.

L'explosion de la demande de main d'œuvre causée par les différents projets militaires et paramilitaires confiés à l'Organisation va mener à une série d'élargissements du champ des lois sur le travail obligatoire, obligeant ainsi tous les Allemands à accomplir une durée de travail obligatoire au service de l'État déterminée arbitrairement (et dans les faits illimitée) : le Zwangsarbeit. De 1938 à 1940, plus de 1 750 000 Allemands sont enrôlés au sein du Service du travail du Reich. De 1940 à 1942, l'Organisation Todt a commencé à intégrer des Fremdarbeiter (des travailleurs étrangers), des Militärinternierte (des prisonniers militaires italiens), des Zivilarbeiter (des travailleurs civils contractuels), des Ostarbeiter (des travailleurs forcés de l'Est) et des Hilfswillige (des « volontaires » parmi les prisonniers de guerre).

L'Organisation Todt et le Service de travail du Reich sont tous deux organisés de manière paramilitaire, aussi bien en termes de hiérarchie que d'apparence, avec des uniformes et différents insignes de grade : chevrons, épaulettes, etc..

Fritz Todt meurt dans un accident aérien le 8 février 1942, peu après une rencontre avec Hitler dans son QG de Prusse Orientale (construit un an plus tôt par l’Organisation). Todt avait acquis la conviction que l'Allemagne ne pouvait plus gagner la guerre, et se considérait suffisamment indispensable pour pouvoir faire part de ses doutes à Hitler. Il en est résulté certaines questions sur sa mort, notamment si elle n'était pas un assassinat dissimulé, mais rien n’a jamais pu être prouvé. Todt est remplacé par Albert Speer comme ministre chargé de l'Armement et des Munitions, à qui revient également de facto la direction de l'Organisation Todt.

Dr. Fritz Todt: Berufung und Werk (1942)